Retour sur le printemps d’Aunkai 2016

« Quelque chose qui n’est pas du domaine du surhumain n’est pas du bujutsu »  M.Akuzawa

Cette phrase trotte dans ma tête depuis que je l’ai entendu lors du séminaire avec sensei. Je crois quelle définie parfaitement ce qu’est réellement le bujutsu.

 

Terre Eau Lumière nous a accueillit pour un stage de 8 jours divisé en deux séminaires, la formation instructeur de 3 jours et la FIA de 5 jours.

C’est la première fois que nous faisions un séminaire aussi long au même endroit et nous avons poussé nos corps à nos extrêmes limites nourris aux légumes frais selon le règlement de nos hôtes. Une expérience inoubliable à tous les points de vues!

IMG_3764

Le maître mot de la formation était : « bouger avec le centre » en faisant bouger l’autre avec son centre. Ce qui inclut la gestion de distance, le relâchement nécessaire pour sentir les tensions du partenaire et la capacité d’unifier son corps.

Beaucoup de choses pourraient être dites mais ce n’est pas le propos de cet article. Qui se veux juste un relais global de ce qui s’est passé. Les photos parlerons d’elles mêmes.

Une chose m’as tout de même interpellé. Un jour, j’ai entendu dire que si sensei voudrait développer son école il serait obligé de créer une nomenclature technique. Cela fait bientôt 9 ans que je le suis et ce n’est toujours pas le cas alors que l’école a pris racine et à fait des germes. Il n’empêche, j’ai été amusé de l’entendre dire qu’en Aunkai il y a plein de technique. Et que c’est le corps qui les créer. Ca m’a fait penser à Moriheï Ueshiba avant qu’il ne nomme son art et avant que ses élèves ne construisent la nomenclature technique de ce qu’on nomme aujourd’hui Aikido.

En tout cas, sensei a été content que chacun d’entre nous a fait des efforts et à avancé d’un pas vers lui. Autant que nous avons été surpris de l’écart qu’il vient encore de creuser entre lui et nous. 😉

unnamed (1) unnamed (2) unnamed (3) unnamed (5) unnamed (6) unnamed IMG_4079 unnamed (4)

 

La prochaine c’est au Japon pour lui rendre hommage et le remercier pour sa confiance et ses efforts pour le développement d’Aunkai France.

 

Advertisements

2 réflexions sur “Retour sur le printemps d’Aunkai 2016

  1. Intéressant. Juste sur un point « Ca m’a fait penser à Moriheï Ueshiba avant qu’il ne nomme son art et avant que ses élèves ne construisent la nomenclature technique de ce qu’on nomme aujourd’hui Aikido ». En fait, cette nomenclature existait déjà au sein du Daito ryû… L’idée même de nomenclature « faite par » le deuxième doshu, Kisshomaru Ueshiba, est erronée.
    En tout cas, les photos font envie…

  2. Un super moment, merci à toutes les personnes avec qui j’ai pu travailler et surtout aux instructeurs et à sensei pour leur conseils, leur sympathie et ce qu’ils arrivent à transmettre à travers leur pratique. Conclusion du stage: il y a encore beaucoup de boulot… et heureusement! Si l’aunkai ne serait pas ce gouffre sans fond de recherche, cela m’aurait grandement déçut :D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s